Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Premier dimanche de Carême

 

 

Évangile selon saint Matthieu (4, 1-11)

En ce temps-là, Jésus fut conduit Par l’Esprit dans le désert pour être tenté par le diable. Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, finalement il eut faim. Le tentateur, s’approchant, lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres se changent en pains. » Jésus répliqua : « il est écrit : ‘L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.’ » Le diable alors l’emmène dans la Cité sainte, le place sur le faîte du Temple et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas, car il est écrit : ‘Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et ils te porteront dans leurs mains, de peur que ton pied ne heurte quelque pierre.’ » - « Il est écrit aussi, lui déclara Jésus : ‘Tu ne tenteras pas le Seigneur ton Dieu.’ » De nouveau le diable l’emmène sur une montagne très élevée, lui fait voir tous les royaumes du monde avec leur gloire et lui dit : « Tout cela, je te le donnerai si, tombant à mes pieds, tu me rends hommage. » Cette fois, Jésus lui dit : « Va-t’en, Satan, car il est écrit : ‘Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et ne rendras de culte qu’à lui seul.’ » Le diable alors le laissa, et voici que des anges s’approchèrent de Jésus et se mirent à le servir.

 

 

Si, après le baptême, tu es attaqué par le persécuteur, le tentateur de la lumière, tu auras matière à victoire. Il t’attaquera certainement, puisqu’il s’en est pris au Verbe, mon Dieu, trompé par l’apparence humaine qui lui dérobait la lumière incréée. Ne redoute pas le combat. Oppose-lui l’eau du baptême, oppose-lui l’Esprit Saint dans lequel s’éteignent tous les traits enflammés lancés par le Malin…

S’il t’expose le besoin qui t’accable — il n’a pas manqué de le faire à Jésus —, s’il te rappelle que tu as faim, n’aie pas l’air d’ignorer ses propositions. Apprends-lui ce qu’il ne connaît pas ; oppose-lui la Parole de vie, ce vrai Pain envoyé du ciel et qui donne la vie au monde.

S’il te tend le piège de la vanité — il en usa contre le Christ, lors qu’il le fit monter sur le pinacle du Temple et lui dit : « Jette-toi en bas » pour lui faire manifester sa divinité —, prends garde de ne pas déchoir pour avoir voulu t’élever…

Saint Grégoire de Nazianze (Sermon XL, 10)

« Après son baptême, Jésus a été conduit par l’Esprit à travers le désert, où il a été mis à l’épreuve par le démon ». Tout ce que Jésus a fait et enduré était destiné à nous instruire. Il a donc voulu être conduit en ce lieu pour lutter avec le démon, afin que personne parmi les baptisés ne soit troublé si après son baptême il subit de plus grandes tentations, comme si c’était extraordinaire ; mais il doit supporter tout cela comme étant dans l’ordre des choses. C’est pour cela que vous avez reçu des armes : non pour rester oisifs, mais pour combattre.

Voici pour quels motifs Dieu n’empêche pas les tentations qui vous surviennent. D’abord pour vous apprendre que vous êtes devenus beaucoup plus forts. Puis, afin que vous gardiez la mesure, au lieu de vous enorgueillir des grands dons que vous avez reçus, car les tentations ont le pouvoir de vous humilier. En outre, vous serez tentés afin que cet esprit du mal, se demandant encore si vous avez vraiment renoncé à lui, soit convaincu, par l’expérience des tentations, que vous l’avez totalement abandonné. Quatrièmement, vous êtes tentés pour être entraînés à être plus forts et plus solides que l’acier. Cinquièmement, afin que vous ayez la certitude absolue que des trésors vous ont été confiés. Car le démon ne vous aurait pas assaillis s’il n’avait pas vu que vous receviez un plus grand honneur.

S. Jean Chrysostome (Homélies sur l’Évangile de Matthieu, n° 13,1)

 

Tag(s) : #Commentaire

Partager cet article

Repost 0