Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dixième dimanche après la Pentecôte

Evangile selon saint Luc (18, 9-14)

En ce temps-là, à l’adresse de certains qui se flattaient d’être des justes et n’avaient que mépris pour les autres, Jésus dit la parabole que voici : « Deux hommes montèrent au Temple pour prier ; l’un était pharisien, l’autre publicain. Le pharisien, la tête haute, priait ainsi en lui-même : ‘Mon Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont rapaces, injustes, adultères, ou bien encore comme ce publicain ; je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus.’ Le publicain, se tenant à distance, n’osait même pas lever les yeux au ciel ; il se frappait la poitrine en disant : ‘Mon Dieu, aie pitié du pécheur que je suis !’ Je vous le dis, ce dernier descendit chez lui justifié, l’autre non. Car quiconque s’élève sera abaissé, et quiconque s’abaisse sera élevé. »

« Tends l’oreille, Seigneur, écoute-moi car je suis pauvre et indigent » (Ps 85,1). Il ne tend pas l’oreille vers le riche, mais vers le pauvre et l’indigent, vers celui qui est humble et confesse ses fautes, vers celui qui implore la miséricorde, non vers celui qui est rassasié, qui s’élève, qui se vante comme s’il ne lui manquait rien, et qui va dire : « Je te rends grâce de ce que je ne suis pas comme ce publicain. » Car ce pharisien riche exaltait ses mérites ; le pauvre publicain confessait ses péchés...

Tous ceux qui refusent l’orgueil sont pauvres devant Dieu et nous savons qu’il tend son oreille vers les pauvres et les indigents. Ils ont reconnu que leur espoir ne peut pas reposer sur l’or ni sur l’argent ni sur ces biens qu’ils possèdent en abondance, pour un temps... Quand quelqu’un méprise en lui-même tout ce dont l’orgueil sait si bien se gonfler, c’est un pauvre de Dieu. Dieu incline vers lui son oreille car il sait les souffrances de son cœur...

Apprenez donc à être pauvres et indigents, que vous ayez ou non quelque chose en ce monde. On peut trouver un mendiant orgueilleux et un riche pénétré du sentiment de sa misère. « Dieu se refuse aux orgueilleux », qu’ils soient vêtus de soie ou couverts de haillons ; « il donne sa grâce aux humbles » (Jc 4,6 ; Pr 3,34), qu’ils possèdent des biens de ce monde ou qu’ils n’en possèdent pas. Dieu considère le dedans : c’est là qu’il pèse, là qu’il examine. Tu ne vois pas la balance de Dieu ; tes sentiments, tes projets, tes pensées, voilà ce qu’il met dans le plateau... S’il y a autour de toi ou en toi quelque chose qui te pousse à la suffisance, rejette-le. Que Dieu soit toute ton assurance. Sois pauvre de lui, afin qu’il te remplisse de lui-même.

S. Augustin (Discours sur les psaumes, Ps 85, 2-3)

Avec quelle précaution le pharisien qui montait au Temple pour y faire sa prière, et qui avait fortifié la citadelle de son âme, prétendait jeûner deux fois par semaine et donner le dixième de ce qu’il gagnait. En disant : « Mon Dieu, je vous rends grâce », il est bien clair qu’il avait apporté toutes les précautions imaginables pour s’en prémunir. Mais il laisse un endroit ouvert et exposé à son ennemi en ajoutant : « Parce que je ne suis pas comme ce publicain ». Ainsi, par la vanité, il a donné à son ennemi d’entrer dans la ville de son cœur qu’il avait pourtant bien verrouillée par ses jeûnes et ses aumônes.

Toutes les autres précautions sont donc inutiles, quand il reste en nous quelque ouverture par où l’ennemi peut entrer. Ce pharisien avait vaincu la gourmandise par l’abstinence ; il avait surmonté l’avarice par la générosité. Mais combien de travaux en vue de cette victoire ont été anéantis par un seul vice ? par la brèche d’une seule faute ?

C’est pourquoi il ne nous faut pas seulement penser à pratiquer le bien, mais aussi veiller avec soin sur nos pensées, pour les garder pures dans nos bonnes œuvres. Car si elles sont une source de vanité ou d’orgueil dans notre cœur, nous combattons alors seulement pour la vaine gloire, et non pour celle de notre Créateur.

S. Grégoire le Grand (Moralia, 76)

Tag(s) : #Commentaire

Partager cet article

Repost 0