Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Psaume 135

1 - Rendez grâce au Seigneur : il est bon, éternel est son amour !
2 - Rendez grâce au Dieu des dieux, éternel est son amour !
3 - Rendez grâce au Seigneur des seigneurs, éternel est son amour !
4 - Lui seul a fait de grandes merveilles, éternel est son amour !
5 - lui qui fit les cieux avec sagesse, éternel est son amour !
6 - qui affermit la terre sur les eaux, éternel est son amour !
7 - Lui qui a fait les grands luminaires, éternel est son amour !
8 - le soleil qui règne sur le jour, éternel est son amour !
9 - la lune et les étoiles, sur la nuit, éternel est son amour !
10 - Lui qui frappa les Egyptiens dans leurs aînés, éternel est son amour !
11 - et fit sortir Israël de leur pays, éternel est son amour !
12 - d'une main forte et d'un bras vigoureux, éternel est son amour !
13 - Lui qui fendit la mer Rouge en deux parts, éternel est son amour !
14 - et fit passer Israël en son milieu, éternel est son amour !
15 - y rejetant Pharaon et ses armées, éternel est son amour !
16 - Lui qui mena son peuple au désert, éternel est son amour !
17 - qui frappa des princes fameux, éternel est son amour !
18 - et fit périr des rois redoutables, éternel est son amour !
19 - Séhon, le roi des Amorites, éternel est son amour !
20 - et Og, le roi de Basan, éternel est son amour !
21 - pour donner leur pays en héritage, éternel est son amour !
22 - en héritage à Israël, son serviteur, éternel est son amour !
23 - Il se souvient de nous, les humiliés, éternel est son amour !
24 - il nous tira de la main des oppresseurs, éternel est son amour !
25 - A toute chair, il donne le pain, éternel est son amour !
26 - Rendez grâce au Dieu du ciel, éternel est son amour !


Titre, nom de baptême : « Eternel est son amour »
Un grand cri devant chaque merveille de la création

1/ Toile de fond. C’est le sommet des Alléluia, donc de la louange action de grâces. Partout on l’appellera le grand Hallel. Et pour bien souligner cette louange, le psalmiste, en épelant les merveilles de Dieu, a utilisé sans arrêt le même refrain : Eternel est son amour. Ce refrain ressemble à ces bruits de vagues qui viennent se briser contre les récifs, toujours avec le même son, un bruit sourd, mais qui ne fatigue pas celui qui l’entend. Au contraire, il pénètre lentement tout l’être. Alors la louange prend toutes ses dimensions.
Pour rendre ce psaume moins monotone, l’auteur a dû faire alterner le chœur et la foule. C’était saisissant pour tous les auditeurs.

Quatre parties déplient la louange : l’invitation, pleine de chaleur, pour louer Dieu (v. 1-3) ; la louange pour les beautés et richesses de Dieu créateur (v. 4-9) ; la louange pour les actes de bonté du Dieu sauveur (10-22) ; une conclusion (v. 23-26) : louange à Dieu libérateur, providence et Seigneur.

2/ Relecture

* Sur le clavier de l’histoire. C’est l’inventaire des merveilles de Dieu qui se fait. Et à chacune d’elles, le psalmiste est tellement saisi qu’il s’arrête pour chanter : « Eternel est son amour ». Ces merveilles de Dieu, épelées sous forme litanique, ces hauts faits qui ont marqué l’histoire, font transparaître le véritable amour de Dieu. En fin de compte, c’est le chant de l’amour de Dieu que l’on entend à tous les instants dans ce psaume.
D’abord une invitation très vigoureuse à rendre grâces pour la bonté du Seigneur et pour sa seigneurie. Et voilà que le psalmiste va déplier cette bonté seigneuriale !
Puis l’œuvre de la création de Dieu : les cieux avec les grands luminaires, le jour et la nuit, et la terre qui est stable sur les eaux. C’est le premier évangile de Dieu.
C’est ensuite l’œuvre du Dieu sauveur, son amour éclate au maximum dans l’Exode (sortie, désert, terre promise). L’Exode est une véritable épiphanie du Dieu d’amour. L’Exode a éclairé les yeux d’Israël. C’est là que le peuple de Dieu y a compris le sens de l’histoire.
Et la conclusion met en lumière une dernière fois les trois titres principaux de Dieu : Dieu libérateur (« il nous a tiré de la main des oppresseurs »), Dieu Providence (« à toute chair il donne le pain ») et Dieu Seigneur (« rendez grâce au Dieu du ciel »).

* Sur le clavier christique, évangélique. C’est tout l’Evangile qui orchestre ce psaume : l’épiphanie de l’amour sauveur se trouve à chaque ligne. Jésus, comme son nom l’indique, nous libère. C’est tout l’Evangile où le Christ se montre providence : « Regardez les lys des champs ». C’est tout l’Evangile où le Christ est Seigneur : « Tout a été par lui, et pour lui. Tout subsiste en lui » (Col 1,16-17).

* Sur le clavier ecclésial. C’est à Vêpres, heure de la louange du soir, que l’Eglise aime utiliser ce psaume, comme probablement les apôtres et Jésus l’ont chanté à la dernière Cène, car c’est un Hallel que l’on ne pouvait pas laisser tomber à terre, surtout aux heures de louange.

Tag(s) : #psaumes

Partager cet article

Repost 0