Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Béatitudes (II)

                        Bienheureux les doux,

            ils posséderont la terre!

n

les béatitudes me semblent présentées dans un ordre ascendant: la première nous soulève vers la deuxième, la deuxième vers la troisième, de manière à gagner enfin le sommet.Par une conséquence qui est pour ainsi dire nécessaire à l'ésprit, le degré suivant nous saisit quand nous sommes sur le précédent.

qu'est-ce que la douceur? Ce n'est pas la lenteur ni la nonchalance, car le cantique célèbre la rapidité de l'époux, bondissant de montagnes en collines. La douceur est une disposition de l'âme qui s'oppose à une excessive impétuosité-car notre nature va trop vite, quand il s'agit de mal faire...

Un peu comme le feu, qui monte toujours, la vertu de douceur ne perd rien de son mouvement ascendant si quelque obstacle veut l'entraîner dans une autre direction. C'est pourquoi elle est bienheureuse. Tranquille et impassible quand le mal se présente, elle témoigne d'un mouvement vers les choses d'en haut.

Si tu exclus de ton coeur l'orgueil, l'occasion ne se présentera pas d'y voir naître le vice de la colère. Car la cause de la colère-qui est une infirmité-est l'injure et l'ignominie; or il n'est pas ému par l'ignominie, celui qui gouverne son âme par le renoncement.

                                                  Grégoire de Nysse: les Béatitudes

Tag(s) : #Béatitudes

Partager cet article

Repost 0