Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Béatitudes



Bienheureux les pauvres en esprit, le royaume des cieux est à eux


Dieu seul est bienheureux. Mais une communion à la béatitude nous est accessible si nous devenons semblables à Dieu. Imiter Dieu est impossible; cependant certaines propriétés divines sont proposées aux hommes de telle manière que, s‘ils le veulent, ils puissent les atteindre par imitation. Quelles propriétés ? Il me semble que le Verbe appelle “pauvreté dans l‘esprit” la disposition d‘une âme volontairement humble et son renoncement; et l‘Apôtre nous donne en exemple la pauvreté de Dieu quand il dit : “Alors qu‘il était riche il s‘est fait pauvre pour nous, afin que nous soyons enrichis par sa pauvreté” (2 Co 8,9).
Tout ce que l‘on sait de la nature divine dépasse la mesure humaine, mais l‘humilité convient à notre nature, puisque nous sommes faits d‘humus et redeviendrons humus. Donc, si tu imites Dieu par cette attitude qui n‘est pas étrangère à ta nature, et que tu peux certainement réaliser, tu as revêtu par là même une forme bienheureuse. Et personne ne doit penser que ce soit chose minime et facile : au contraire ! Parmi tout ce que peut faire la vertu, rien n‘est aussi laborieux que l‘humilité. Pourquoi ? Pendant que l‘homme dormait, après avoir reçu la bonne semence, l‘ivraie de l‘orgueil semée par l‘ennemi a enfoncé dans notre vie ses racines. Cet ennemi, qui est lui-même tombé, a entraîné dans la ruine commune le malheureux genre humain; et parmi tous les maux de notre nature, le pire est la maladie engendrée par l‘orgueil. Donc, parce que ce vice est inné dans tous les participants de la nature humaine, notre Seigneur commence l‘exposé des Béatitudes en le rejetant comme le mal primordial; et il nous appelle à l‘imiter, Lui qui spontanément se fit pauvre et qui est vraiment Bienheureux. Nous pouvons l‘imiter dans une certaine mesure si nous suivons sa pauvreté volontairement : alors nous obtiendrons aussi une communion à sa béatitude, et elle nous sera propre, à nous aussi. “Ayez en vous, dit l‘Apôtre, les sentiments du Christ Jésus : Lui qui était Dieu par nature, il prit la nature de l‘esclave” (Ph 2,5-7).


Grégoire de Nysse : Les Béatitudes

Première Béatitude
 1 2 3 4 5 6
Tag(s) : #Béatitudes

Partager cet article

Repost 0